12 octobre 2007

LA BONNE CHANSON

VIRGIL, BACK ON THE AIR !!! Si j'étais Ed Harris dans Abyss, j'aurais pu commencé par ça, et puis après, j'aurais emmené la belle Mary-Elysabeth Mastrantonio au resto manger des soupions à la poêle, MAIS NON ! Je ne suis qu'Evelyn Dead , avec ses faiblesses, ses forces, ses joies énormes et ses peines insondablesDSCN0002 ! Les gens m'arrêtent dans la rue et me demandent: "Evelyn, quelle est la bonne chanson ?" Ma réponse est si précise, si évidente, qu'elle leur tire des larmes. La bonne chanson, (the right song, en v.o), c'est Aviateur, de Véronique Jannot, sacrée il y peu et par moi-même meilleure chanson française des années 80 du monde, juste devant Cache-Cache Partie, de Pijon, et L'Été sera chaud, de Charden. Comme quoi...
Et pourtant, ce matin, quelque chose me turlupinait. Comme à mon habitude, je saluais le nouveau jour et ma petite ville de Gardanne/Lumberton d'un cliché bien placé entre les deux yeux, comme à mon habitude, je lançais un café, et m'installais au petit-déj, mais je sentais qu'un truc pas commun se tramait dans mon dos. Un peu comme si tout à coup, tu flottais à ton plafond nu comme un ver, chargé de tagliatélyde sulférimée, et te prenant pour un putain de scientologue. Un peu comme ça. "Evelyn, me disais-je, un truc se passe, et tu n'es pas forcément au courant des tenants et aboutissants de ce machin, fais gaffe, fais très très gaffe !!"
Illico, je me reprenais une tasse de ce merveilleux café. Il faut occuper le terrain, fils. Il faut sortir un truc, DSCN0006sinon, les gens vont se lasser. Ton habit de lumière va se ternir, ton chapeau de légende devenir tout mou, et ton nom ne pèsera pas plus lourd qu'une boule de poussière dévalant le canyon de la désolation. Oui, mon gars, il faut dire un truc. Mais quoi ? Et surtout, pourquoi ? Et soudain tintent à mes oreilles et à ma mémoire ces paroles pleines de doutes du regretté Joe Dassin, dans un inédit refusé par sa maison de disque: «La bêtise n'est jamais muette, ni aveugle. Si bien que le problème n'est plus de faire que les gens s'expriment, mais de leur ménager des vacuoles de solitude et de silence à partir desquelles ils auraient enfin quelque chose à dire. Les forces de répression n'empêchent pas les gens de s'exprimer, elles les forcent au contraire à s'exprimer. Douceur de n'avoir rien à dire, droit de n'avoir rien à dire, puisque c'est la condition pour que se forme quelque chose de rare ou de raréfié qui mériterait un peu d'être dit.» Le producteur le sentait pas, ils ont sorti Les Dalton, à la place.
Bien sûr, une telle démonstration, dans tout ce qu'elle a d'implacable et d'irréversible, ne fonctionne qu'à l'encontre des maboules qui polluent nos ondes avec leur RIEN ontologique, et qui touchent en plus un salaire pour ça (je pense en particulier aux animateurs de la radio rock Le Mouv', mais il y en a d'autres, et même sans doute près de chez vous.) Non, si vous voulez vraiment vous payer du bon temps, allez faire un tour chez mes amis Sébi ou Jénorme. Là, y a du truc à lire, et du truc à dire !
Moi, je m'en fous, je ne touche pas de salaire, je peux continuer à tirer à la ligne la conscience tranquille. Et puisque je n'ai pas dormi une partie de la nuit à cause de cette question lancinante (que dire ici, dans cet espace que JE ME suis créé ?), je décide d'y apporter une réponse insomniaque: TOUT ET RIEN !!! Et vous auriez tort de vous en priver, c'est gratuit !

Déjà 33 ans ? Vingt Dieux, ça file...

Posté par Evelyn Dead à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur LA BONNE CHANSON

    33 ans !

    L 'âge du Christ, bordel ! T 'as pas fini d 'écarter les bras en voyant la connerie mondiale !

    Posté par Jénorme, 28 octobre 2007 à 16:55 | | Répondre
  • Jamais on a aussi bien dit qu'on n'avait rien à dire !
    Et pis si tu veux voir pire que les animateurs du Mouv', connecte-toi sur NRJ ou Skyrock.

    Posté par Sébi, 13 octobre 2007 à 18:03 | | Répondre
Nouveau commentaire